Accueil > Découvrir le diocèse > Secteurs, paroisses, jumelages > Actualités > CENTRE D’ACCUEIL DES MINEURS DE MVOUMVOU

CENTRE D’ACCUEIL DES MINEURS DE MVOUMVOU

dimanche 13 novembre 2016

1- Le Centre d’Accueil des Mineurs (CAM)

Le Centre d’Accueil des Mineurs de MVOU-MVOU (CAM) est une structure de l’Eglise Catholique, placée sous l’autorité de la Caritas du Diocèse de Pointe-Noire. Il est spécialisé dans l’hébergement, la rééducation et la réinsertion socioprofessionnelle des enfants en rupture familiale (enfant en situation de rue).
Le CAM a ouvert officiellement ses portes le 28 juin 1993 par un arrêté régional nº087/RK-SG/SAES, il fonctionne conformément à la convention signé entre l’église catholique et le gouvernement Congolais le 21 Avril 1992. Situé dans le 2ème arrondissement de la commune de Pointe-Noire, le CAM a reçu ses premiers enfants en 1995.

2- Les missions du CAM

La mission principale du CAM, est de protéger l’enfant en situation de rue afin de le soustraire des dangers de la rue, le mettre dans un lieu sécurisant et attractif. La prise en charge est totale (hébergement, nutrition, soins de santé, scolarisation…).
Pour atteindre cette mission principale, il faut nécessairement passer par des activités telles que :
• L’accueil et l’écoute : cette activité consiste à mettre progressivement l’enfant en confiance afin qu’il parle librement de son vécu grâce à la présence constante des éducateurs (24/24) avec le soutien l’assistante sociale et du psychologue.
L’aide à la réunification : l’enfant accueilli au CAM n’a pas la vocation d’y rester pendant longtemps. Il s’agit pour l’éducateur de favoriser son retour en famille (milieu d’origine) chaque fois que cela est possible. « L’enfant a le droit de vivre avec sa famille ».

3- Origine des enfants pris en charge au CAM
Ces enfants proviennent du SAMUSOCIAL Pointe-Noire, des Affaires Sociales, du Tribunal pour Enfants de Pointe-Noire et d’autres structures du REIPER. Actuellement le CAM compte 43 enfants : 4 filles et 39 garçons dont l’âge varie entre 5 et 18 ans.
• Arrivés au centre ces enfants sont encadrés par une équipe de 10 agents : 1 Chef de centre, 5 Educateurs (2 femmes et 3 hommes, 1 Assistante sociale, 2 Gouvernantes et 1 Sentinelle.
• Cette équipe d’éducateurs est soutenue par un psychologue de Samusocial de Pointe-Noire pour un suivi psychosocial sans oublier le formateur en alphabétisation.
• Cette année scolaire 2016/2017, la répartition des enfants se présente de la manière suivante :
25 enfants inscrits à l’école :
• 22 à l’école primaire,
• 2 au collège d’enseignement général
• 1 au collège d’enseignement technique, CETM 12 Août ;
• 5 enfants orientés en formation ;
• 2 en mécanique ;
• 3 en menuiserie ;

4- Projet éducatif du CAM
Dès leur arrivé au CAM, les enfants selon l’âge et la volonté sont pour les plus petits inscrits à l’école pour la remise à niveau scolaire. Les plus grands sont orientés vers la formation professionnelle (apprentissage du métier).
Le CAM propose aux enfants, en complément des activités pédagogiques, d’autres activités d’éducation et de détente telles que :
Outre les activités citées ci-dessus, les enfants du CAM, participent aux activités multiformes organisées par le Réseau des Intervenants sur le Phénomène Enfant en Rupture (REIPER) Pointe-Noire (Journée de l’enfant Africain ; Vulgarisation de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant etc.…).
Ces multiples activités organisées à leur intention sont des gages sûrs capables d’intégrer dans la société cette couche d’enfants marginalisés, les amener progressivement à affronter sans complexe et sans exclusion les vicissitudes de la société.

Fonds propres Diocèse :
Prévisionnels pour 2016 / 2017 / 2018 : 11.000.000 FCFA
Sur un Total Prévisionnel du CNAM de : 75.394.875 FCFA en 2016 et 89.266.066 FCFA en 2017.

Répondre à cet article